Informations Les avis Vidéos

Project Zero : La Prêtresse des Eaux Noires

Project Zero : La Prêtresse des Eaux Noires
Informations générales sur Project Zero : La Prêtresse des Eaux Noires
Aucune information pour le moment !

Note moyenne des membres : 15

Éditeur : Nintendo Développeur : Tecmo Genre : Survival Horror Plateforme de jeu : Wii U Multijoueur : Oui Classification : +18 ans
Sortie : FR : 30 octobre 2015 - US : 22 octobre 2015 - JP : 27 septembre 2014



Actualités relatives à ce jeu :

Le vendredi 30 octobre 2015




Quelques avis des membres :

Avatar
Avis de Tamamayu - Noté 15
En tant que fan de survival-horror et ayant bien apprécié les trois premiers Fatal Frame de la PS2, ce cinquième épisode me laisse quelque peu perplexe. On y retrouve les principes d'un Fatal Frame bien entendu, à savoir l'éternelle "Camera Obscura" et les esprits à exorciser par de simples clichés, le gameplay n'a donc pas bouleversé ses bases mais il existe des suppléments et petits changements notables : possibilité de contrer un esprit qui retient le personnage par un cliché, d'esquiver des attaques toutes proches, de "locker" une cible en visée, les clichés dits "fatals" enchaînés en fonction d'un petit chrono d'une ou deux secondes, etc. L'amélioration des caractéristiques de l'appareil photo est sensiblement la même que dans les opus précédents.

Mais ce n'est pas ça qui m'ait laissé "perplexe". C'est plutôt le découpage de l'aventure en chapitres, à l'issue desquels on obtient un rang/un score et une réinitialisation de l'inventaire. Ce dernier détail dénature à mon sens la notion de "survival-horror"... Surtout qu'on commence les chapitres avec un inventaire plutôt plein, et qu'on peut éventuellement blinder encore avec les points obtenus sur les clichés de fantômes. Le joueur se retrouve donc avec pas mal d'items de soins et un bon stock de films pour l'appareil (films qu'il faudra néanmoins renouveler avec des boîtes à ramasser tout de même).

Enfin bref, tout ça pour dire que j'aurai préféré un inventaire inchangé tout au long d'une aventure non scindée comme dans les Fatal Frame à l'ancienne. Dans ce nouvel opus, je relève également de gros problèmes dans les déplacements des personnages... Ceux-ci ne font pas toujours les mouvements qu'on veut, surtout quand il s'agit de se retourner, et c'est franchement très gênant lors des affrontements. (Il faut noter que depuis Fatal Frame 4, la caméra se place derrière le personnage et non à des positions fixes...). Ces problèmes de déplacements ne s'appliquent heureusement que lorsqu'on n'utilise pas l'appareil photo. En visée, plus aucun problème ne se pose, si ce n'est peut-être l'affichage des informations de l'appareil uniquement sur l'écran du Gamepad.

Je remarque aussi un nombre d'allers-retours assez agaçant passé quelques chapitres, on n'est clairement plus dans l'esprit d'exploration du premier Fatal Frame... d'autant plus qu'une touche du Gamepad permet d'indiquer directement la voie à emprunter. Disparition pure et simple des petites énigmes à la Silent Hill aussi, ça m'a surpris.

Ce Fatal Frame 5 reste un bon jeu, mais perd quelques aspects des premiers opus (le stress notamment). Un petit 15 pour un jeu qui a eu beaucoup de mal à sortir en France (merci Nintendo) et qui n'a eu aucun succès critique, ce qui dissuadera certainement Nintendo de sortir le sixième épisode hors du Japon (comme pour le 4 quoi) si celui-ci vient à faire parler de lui...
(honnêtement je n'aime pas noter les jeux mais bon, j'ai pas l'air d'avoir le choix ici)




Votre avis sur ce jeu

Pour laisser un avis sur ce jeu, vous devez posséder un compte sur Ludisphère !
Inscrivez-vous ou connectez-vous !